• Nous suivre
Publié le 20/09/2021

Suspensions des fonds européens en Pologne : le gouvernement polonais appelle les régions « zones sans LGBT » à reculer !

Bruxelles, le 17/09/2021

Cela fait maintenant plus de deux ans que de prétendues « zones sans idéologie LGBT » sont apparues et se sont répandues en Pologne. Ces dernières semaines, grâce à un nouveau règlement voté par le Parlement européen, la Commission a fait planner la menace d’une suspension pure et simple des fonds structurels régionaux européens si ces régions ne retiraient pas leurs résolutions.

« Je me suis battu depuis deux ans pour qu’enfin l’Union européenne agisse sur cette question. Avec les fonds européens, l’Union dispose d’une force de frappe considérable pour faire respecter les droits fondamentaux partout en Europe. Depuis quelques semaines, la Commission ose enfin utiliser cette arme, et je me réjouis de voir cela semble porter ses fruits » indique Pierre Karleskind. 

En mai 2021, Pierre Karleskind demandait en commission du Contrôle Budgétaire à la Commission européenne de suspendre les fonds européens dans ces régions polonaises (voir l’intervention ici). 

Pendant l’été, la Commission européenne annonçait suspendre toutes les négociations sur les fonds européens avec ces régions tant qu’elles ne retiraient pas leur résolution discriminatoire. Cette semaine, en réponse à quelques mesures « écran de fumée » proposées par les régions polonaises, la Commission européenne persiste et signe : seule la suppression de toutes les résolutions et dispositions discriminatoires permettra un retour aux discussions des programmes opérationnels.

« Les régions sont au pied du mur ! Le gouvernement polonais lui-même les appelle désormais à retirer leurs résolutions. C’est la preuve que l’Europe n’est pas impuissante. C’est aussi la preuve que quand le Parlement européen fait pression, on arrive à des résultats ! » déclare Pierre Karleskind. 

Dans une lettre envoyée le 16/09 aux présidents de régions polonaises, le Ministre Waldemar Buda les invite en effet à retirer leurs résolutions pour permettre de débloquer la négociation des fonds européens 2021-2027. 

« C’est une première pour ce gouvernement ultra-conservateur, qui s’était jusqu’ici toujours exprimé en soutien de ces résolutions. Les lignes bougent, le rapport de force a changé. C’est désormais on ne peut plus clair : pas d’argent européen sans respect des valeurs européennes » conclut l’eurodéputé. 

 

Photo by Sharon McCutcheon on Unsplash

Tous les articles