• Nous suivre
Publié le 11/02/2021

Renaissance et son groupe Renew Europe demandent au Parlement européen de déclarer l'UE « zone de libertés pour les personnes LGBTI »

COMMUNIQUÉ |11 février 2021 Photo : EPA-EFE

À l’initiative de notre député Pierre Karleskind, les députés européens se prononceront lors de la plénière le 8 mars prochain sur une résolution, qui vise notamment à répondre aux politiques homophobes de certaines collectivités et gouvernements européens. 

Cette déclaration permettra d’envoyer un message de soutien à toutes les personnes victimes de l’homophobie et de l’ultraconservatisme en Europe. En effet, outre les politiques homophobes mises en place dans l’éducation, la santé ou les médias, le gouvernement polonais a toléré voire encouragé certaines communes à se déclarer « zones libres de toutes idéologies LGBTI ». La violence d'une telle décision politique ne doit pas rester sans réponse au niveau européen et c’est le rôle de notre Parlement d'appeler à la mobilisation contre la haine LGBTI et de démontrer que l’Europe est fière de ses libertés et de ses citoyens LGBTI.

« Le message doit être clair, limpide : il n’y a pas de place pour l’homophobie, ni en Pologne, ni ailleurs en Europe. On ne peut accepter que des communes se déclarent “zones libres de l’idéologie LGBT” en Pologne. Alors que certains partis, y compris français, jouent l’ambiguïté sur les droits fondamentaux de nos concitoyens, il est temps d’affirmer haut et fort, aux quatre coins de l’Union, que les personnes LGBTI sont libres, libres de vivre leur identité et même de la revendiquer » indique Pierre Karleskind. 

Cette action s’inscrit dans le combat constant de notre délégation pour défendre une politique volontariste face aux discriminations anti-LGBTI. Irène Tolleret avait déjà alerté la Commissaire européenne à l’Égalité, Helena Dalli, sur les actions possibles pour lutter contre les infâmes « LGBTI-free zone » en Pologne. L'été dernier, nous avions saisi la Commission sur les arrestations arbitraires de militants LGBTI en Pologne. Nous soutenons sans réserve la première stratégie européenne pour l’égalité LGBTI et les annonces de la Présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, pour une reconnaissance des familles homoparentales dans l’ensemble de l’Union européenne.

 

Retrouvez les communiqués de la délégation Renaissance au parlement européen sur leur site internet.

Tous les articles