• Nous suivre
Publié le 22/07/2020

Plan de relance européen : Le député européen Pierre Karleskind salue un accord ambitieux et historique

Brest, le 21 juillet 2020

Après 4 jours et 4 nuits de négociations, les chefs d’Etats et de gouvernements des 27 États membres de l’Union européenne se sont accordés sur un plan de relance de 750 milliards d’euros.

“Je m’en félicite. C’est historique !” estime Pierre Karleskind. “Il y a encore quelques mois, l’idée d’un endettement commun relevait de la fantaisie. Nous sommes à un tournant de la construction européenne. La solidarité européenne n’est désormais plus seulement un slogan. L’Europe se prend enfin en main en se faisant confiance à elle-même » déclare-t-il.

“Le plan de relance aura dans les mois qui viennent un impact concret et direct pour nos territoires. La France recevra notamment près de 40 milliards d’euros de subventions et la Bretagne en bénéficiera grandement. Des investissements massifs permettront à notre territoire de réussir sa transition écologique et numérique » affirme Pierre Karleskind.

Le Conseil européen s’est également accordé sur le prochain budget de l’Union européenne (2021-2027). « Le Parlement aura son mot à dire, et des améliorations seront nécessaires. Mais je me félicite du maintien de l’ensemble des crédits alloués à la Politique agricole commune et la création d’un fonds de 5 milliards spécialement dédié aux conséquences du Brexit. C’est une victoire majeure pour la Bretagne, particulièrement exposée. » estime Pierre Karleskind.

La création d’un instrument de respect de l’Etat de droit, en en faisant une condition au versement des fonds européen est également une avancée majeure. « L’Europe n’est pas une machine à sous ! Les fonds européens sont indissociables des valeurs européennes » pour Pierre Karleskind.

« L’Europe est au rendez-vous de la crise. » conclut-il.

Tous les articles