• Nous suivre
Publié le 2/07/2020

Pierre Karleskind s’inquiète du plan social du groupe Nokia à Lannion

À Bruxelles, le 02 juillet 2020

Pierre Karleskind, député au Parlement européen a interpellé le Commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton sur le plan social annoncé par le leader européen des télécommunications Nokia à Lannion.

« Au total, plus de 400 emplois sont menacés pour le seul site de Lannion, en Bretagne. Au-delà des conséquences sociales, économiques et territoriales dramatiques d’un tel plan social, j’ai souhaité souligner que l’essentiel des suppressions de postes concerne les équipes Recherche & Développement de l’entreprise. Autrement dit, on limite l’innovation ! » s'étonne Pierre Karleskind.

« Cette décision a été annoncée alors que Nokia est en concurrence avec Huawei dans la course aux réseaux 5G, que l’innovation et la souveraineté numérique doivent être au cœur de la relance économique et que Nokia avait annoncé vouloir participer à cette souveraineté numérique européenne en reprenant le site d’Alcatel-Lucent » a-t-il déploré.

Pour Pierre Karleskind, « nos concitoyens veulent d’une Europe qui les protège, qui garantisse que les emplois du futurs soient et restent en Europe. Ils ne sauraient comprendre qu’elle reste muette face aux choix de Nokia ».

Tous les articles