• Nous suivre
Publié le 2/04/2020

Modification du FEAMP dans le cadre de la crise santitaire COVID19

Brest, le 2 avril 2020

La Commission européenne a publié ce jeudi 2 avril une proposition de modification du Fonds européens pour les affaires maritimes et pour la pêche (FEAMP) pour aider les pêcheurs et les aquaculteurs européens à faire face aux conséquences de la crise sanitaire.

« Les premières mesures prises par la Commission européenne : les 37 milliards de fonds européens débloqués et l’assouplissement du régime d’aides d’État étaient des mesures fortes. Malheureusement, pour les secteurs de la pêche et de l’aquaculture, elles étaient insuffisantes.

En tant que Président de la commission de la pêche et en accord avec les coordinateurs des différents groupes, j’avais demandé au Commissaire Sinkevicius plusieurs choses : ouvrir les subventions aux arrêts temporaires de pêche causés par la crise du COVID-19, soutenir les aquaculteurs en cas de réduction ou arrêt de leur activité pendant cette crise et donner aux organisations de producteurs des moyens supplémentaires pour intervenir notamment via le stockage. Ces mesures sont indispensables pour les secteurs de la pêche et de l’aquaculture ! L'ensemble des groupes politiques de la commission de la pêche du Parlement européen s’étaient unis autour de cette demande, et je suis satisfait de constater que nous avons été entendus. Les organisations de producteurs, les pêcheurs et les aquaculteurs européens ont été entendus.

A présent nous allons travailler sur cette proposition le plus rapidement possible car nous avons besoin de mesures qui soulagent réellement ces secteurs en grandes difficultés. L’Union européenne est efficace quand elle en a les moyens, à nous de le démontrer. Afin d’échanger dans le détail sur ces nouvelles propositions, j’ai invité le Commissaire Sinkevicius à intervenir devant la commission de la pêche que je réunis le mardi 7 avril. » conclut Pierre Karleskind.

Tous les articles