• Nous suivre
Publié le 7/07/2021

Loi anti-LGBT en Hongrie : Le Parlement européen veut que l’Union sorte l’artillerie lourde

Strasbourg, le 07/07/2021

Le Parlement européen votera demain une résolution sur la situation des personnes LGBTIQ en Hongrie suite à la loi anti-LGBT adoptée par le Parlement hongrois le mois dernier.

Pierre Karleskind, cosignataire de la résolution, salue ce texte ambitieux :

« Rarement dans son histoire le Parlement européen n’aura adopté un texte aussi fort à l’encontre de l’un de ses propres Etats membres. Orbán a franchi une ligne rouge avec sa loi, l’Union doit maintenant sortir l’artillerie lourde ! ».

Le texte appelle notamment la Commission à lancer des procédures d’infraction contre la Hongrie, à déclencher le tout neuf Mécanisme de conditionnalité « Etat de droit » et à suspendre purement et simplement l’approbation des fonds européens 2021-2027 jusqu’au retrait de la loi.

« Pouvons-nous accepter que des fonds européens financent des écoles où sera effacée et niée l'homosexualité ? Si Orbán ne comprend pas le langage des valeurs, il comprend probablement bien mieux le langage du porte-monnaie En s’attaquant aux fonds européens qu’il reçoit, on lui envoie un message clair : pas d’argent européen sans valeurs européennes. À lui de choisir ! » indique Pierre Karleskind.

En outre, le Parlement appelle le Conseil à reprendre les auditions de la procédure Article 7 qui pourrait aboutir au retrait temporaire du droit de vote de la Hongrie.

« Il est grand temps que le Conseil se réveille de son état de mort cérébrale. Il dispose des outils les plus puissants. La Présidence française de l’Union en 2022 devra signer le retour du Conseil sur le terrain des valeurs ! » conclut-il.

Retrouvez l’intervention en plénière de Pierre Karleskind en cliquant sur ce lien

Retrouvez le texte du projet de résolution ici.

Tous les articles