• Nous suivre
Publié le 2/02/2021

Le président de la commission de la pêche demande à la Commission de revoir sa copie sur la stratégie Atlantique

Bruxelles, le 1 février 2021

La Stratégie Atlantique est la première stratégie maritime de l’Union européenne, adoptée en 2013. La Commission européenne a proposé une révision, en juillet 2020, de son approche de la stratégie et de son plan d’action. La commission de la pêche du Parlement européen prépare un avis sur cette révision.  

Pierre Karleskind, rapporteur sur ce sujet, a présenté aujourd’hui un projet d’avis sévère en commission de la pêche.  

Je souhaite que la Commission revoie sa proposition. Nous ne pouvons pas accepter l’absence de la pêche et de l’aquaculture dans une stratégie maritime. Ces activités sont réellement structurantes pour toute la façade Atlantique et façonne nos littoraux. De plus, après une année 2020 compliquée pour la pêche et l’aquaculture et de nombreux mois d’incertitudes liés aux conséquences du Brexit, il est impensable de les omettre. La proposition de la Commission ne mentionne pas non plus la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, alors qu'on sait à quel point cela modifie nos activités en Atlantique. Ces deux absences sont incompréhensibles.” 

Les députés membres de la commission de la pêche des groupes du PPE, des Verts et des S&D ont souligné ces mêmes absences à l’occasion du débat.  

Le rapporteur est également revenu sur la nécessaire implication des régions dans la mise en oeuvre de la stratégie. “Les évolutions sont timides sur le rôle des régions maritimes. Il faut les impliquer, car ce sont elles qui ont les leviers d’actions. Leur rôle doit être renforcé si l’on veut être efficace. Se contenter de leur donner un siège autour de la table pour piloter depuis Bruxelles n’est pas suffisant.” conclut Pierre Karleskind. 

Tous les articles