• Nous suivre
Publié le 8/06/2022

Le Parlement a raté son rendez-vous avec le Green Deal

Le Parlement européen devait aujourd’hui adopter un ambitieux paquet de 8 lois climatiques, et entériner notamment la création d’une taxe carbone aux frontières et la montée en puissance du marché européen du carbone.

Mais des amendements de l’extrême droite, votés avec la complicité de la droite, ont largement réduit l’ambition de ces textes, en retardant leur entrée en vigueur et en diminuant leur portée.

« Cette trahison de la droite est une honte. En s’alliant avec l’extrême droite pour faire passer ces amendements, ils piétinent deux années de travail du Parlement européen et réduisent à néant l’ambition climatique de l’Europe », déplore Pierre Karleskind.

La gauche n’est cependant pas en reste. Elle aussi s’est in fine alliée avec l’extrême droite pour faire tomber le texte, et repousser l’adoption de ce paquet  aux calendes grecques.

« C’est un véritable gâchis. Mon groupe (Renew Europe) a tenu une ligne ambitieuse et responsable, et par des alliances contre nature, les oppositions ont tout fait capoter. Le temps presse, et Les Républicains, comme la NUPES, se comportent en irresponsables » conclut l’eurodéputé.

 

Tous les articles