• Nous suivre
Publié le 15/06/2020

Visite à La Brouette de Kerivoal

S’il y a bien un ennemi du milieu marin c’est le plastique ! Retour sur la visite de la Brouette de Kerivoal le 5 juin, à Plomelin (29)

M. et Mme de Broc et les membres de l’association la Brouette de Kerivoal ont mis au point une alternative à la fois simple et efficace aux pailles en plastique : la paille en paille de seigle, baptisée « Plouzenn* ».

Du fait de la pandémie COVID19, le recours au plastique jetable plus « sécurisant » pour le consommateur a augmenté, sans parler du suremballage.  

Nous sommes aujourd’hui frappés de voir des gants ou des masques par terre. Pourtant sachets plastiques, emballages individuels, couverts en plastique voletant dans les rues ou à terre sont légion depuis des décennies. Et comme les gants et les masques, faute d’être ramassés, leur destination finale, c’est la mer !  

80% de la pollution des mers vient de la terre. La mer commence à chaque coin de rue, à chaque carrefour, à chaque bouche d’égout, à Brest, à Huelgoat, à Bruxelles ou encore à Strasbourg. Maintenant que nous pouvons doucement reprendre nos bonnes habitudes, continuons à changer les choses pour le mieux.

Je suis donc reparti avec quelques plouzenn sous le bras pour les essayer et en ai commandé quelques centaines, histoire de les faire découvrir à mes collègues au Parlement européen. Loin d’être anecdotique, l'initiative de La Brouette de Kerivoal séduit aussi outre-atlantique! Je tâcherai, là où je suis, pour que ces initiatives allant dans le sens d’une société plus durable trouvent un écho favorable! 

 

*Plouzenn : paille, en breton 

Tous les articles